26.1 C
Los Angeles
octobre 22, 2019
EN VEDETTE

Retrouvailles avec Wade, libération de Khalifa : Macky desserre l’étau

Le vent de l’inauguration de Massalikul Jinaan a soufflé fort avec comme résultats les retrouvailles Macky/Wade et la libération de Khalifa Sall.

Il a fallu un intense lobbying qui a commencé depuis Conakry avec la médiation d’alpha Condé pour les retrouvailles et permettre des élections apaisées au Sénégal. Traité comme un roi à Conakry, Wade a donné des promesses et le président guinéen avait laissé la primeur aux condoléances concernés pour revenir sur le protocole de Conakry.

Ensuite, à la veille de l’inauguration de Massalikul Jinaan, des personnalités de tous bords se sont engagés à rapprocher les deux hommes. Mbackiyou Faye, le représentant du Khalife général des Mourides à Dakar, Serigne Basse Abdou Khadre, le porte-parole, Serigne Cheikh Mansour Diouf, le représentant du Khalife à Yoff, Ngor, Ouakam, la Première Dame Marième Faye Sall, l’ancien Secrétaire général des jeunesses wadistes et actuel Secrétaire général des jeunesses wadistes Mohamed Samb et bien d’autres personnalités.

Mais en tout état de cause, le Khalife général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké s’est personnellement investi dans ces rapprochements et au-delà dans le dégel de la situation avec la libération de Khalifa Sall.

Son discours tenu à l’ancien Président Wade et à Macky leur renvoyant à leurs responsabilités et surtout qu’ils ont tous reçu de leur Seigneur a été bien perçu. Macky a subitement eu le désir et la volonté de libérée Khalifa Sall et de se rapprocher des Wade.

Ainsi, logiquement, on peut s’attendre à un retour de Karim Wade dans les prochains jours. Car, pour Wade, les retrouvailles n’ont de sens que si son fils est réhabilité notamment par une loi d’amnistie.

En tout état de cause, Macky est en train de poser les actes que tous les Sénégalais et les amis de notre pays attendaient. En libérant Khalifa et Cie e plus de donner la main à Wade, il va contribuer à décrisper une situation politique assez tendue jusque-là.
Cela va accéder le dialogue politique et permettre d’aboutir à des consensus forts même si Khalifa Sall et Karim Wade ont toujours des problèmes par rapport à leurs droits civiques et civils du fait des condamnations reçues.

Assane Samb

Articles en relation

Heurts en Guinée : Plusieurs morts, des dizaines de blessés par balles

Awa Diallo

Urgent:Khalifa Sall est libre

Awa Diallo

WADE-MACKY : RETROUVAILLES OU RÉCONCILIATION DE CIRCONSTANCES ?

Awa Diallo
Chargement....