12 C
Los Angeles
novembre 22, 2019
INTERNATIONAL

La flambée de l’or alarme les économistes

L’once d’or s’est envolée à plus de 1.500 dollars mercredi. Un seuil symbolique qui n’avait plus été franchi depuis six ans et qui inquiète bon nombre de spécialistes.

La fièvre jaune s’est emparée des investisseurs ce mercredi 7 août. L’once s’est en effet envolée à plus de 1.500 dollars avant de reculer légèrement, un seuil qui n’avait pas été franchi depuis plus de six ans, rappelleLe Figaro. Cette ruée vers le métal précieux intervient alors que le marché de l’or piétinait en début d’année, quand les investisseurs se montraient confiants en l’avenir et alors que le contexte commercial mondial semblait s’apaiser après la montée des tensions économiques entre la Chine et les États-Unis.

Mais c’était sans compter l’imprévisible président américain et le retour des tensions entre Washington et Pékin. De nouvelles menaces économiques qui inquiètent dans le monde de la finance : l’ancien conseiller de Barack Obama, Lawrence Summers, a ainsi estimé que nous vivons « le moment financier le plus dangereux depuis 2008« . Ainsi, en seulement deux mois, le cours de l’once d’or a augmenté de plus de 15%. Si les propriétaires de lingots et autres pièces se réjouissent de cette montée des cours, pour de nombreux économistes, il s’agit d’un signal très inquiétant.

Panique des investisseurs

Car l’or est ce que l’on appelle une valeur refuge. Stable et sans risque, il rassure les investisseurs quand le commerce mondial tangue. Ainsi le regain d’intérêt pour le métal jaune reflète, selon les analystes des Commerzbank, « l’aversion de plus en plus forte des investisseurs face aux risques ». En effet, l’escalade dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine fait planer une véritable menace sur l’économie mondiale et mine le moral des investisseurs qui « se détournent des actifs risqués comme les actions, qui ont beaucoup souffert, et cherchent par tous les moyens à se mettre à l’abri. L’or, valeur refuge par excellence, profite de ce climat anxiogène », explique Stéphane Levy, stratégiste chez Chahine Capital, et cité par Le Figaro.

L’or profite également « des taux bas, d’un dollar sous pression et d’un contexte extrêmement tendu dans le golfe persique », explique le spécialiste. Autant d’incertitudes sur la stabilité du commerce mondial qui alertent les investisseurs et les grandes gestions se précipitent sur les fonds d’investissement spécialisés dans l’or dont les cours explosent. Europe 1rappelle également que les investissements des banques centrales, particulièrement dans les pays émergents, participent à la montée en flèche des cours du métal jaune. Face aux incertitudes, les États tentent ainsi de sécuriser leurs réserves de change.

L’économie mondiale déjà en récession ?

Par ailleurs, l’inquiétude des banques centrales, qui tentent par tous les moyens de relancer une croissance faiblissante, participe largement à l’explosion des cours de l’or. La dégringolade des taux d’intérêt, décidée par ces banques, pousse les investisseurs à se tourner vers un produit qui leur permet de se protéger de l’inflation. L’or est alors la meilleure solution. Et la tendance ne devrait pas s’inverser de sitôt. Un signal inquiétant alors que certains estiment que l’économie de la planète est déjà entrée en récession.

Car l’or n’est pas la seule valeur refuge à attirer les investisseurs, très inquiets sur l’avenir. Le Franc suisse a vu son cours s’envoler ces derniers jours à son plus haut face à l’euro. Il s’est apprécié de 4,6% depuis avril, explique Le Figaro. Entre la flambée des cours des valeurs refuges, la perte de confiance dans un dollar affaibli et remis en question par certains Etats, ou les baisses drastiques de taux par les banques centrales… les signes de ralentissement de l’économie mondiale se multiplient. Une inquiétude qui devrait causer une nouvelle envolée des cours de l’or dans les prochains mois : selon les analystes de Goldman, l’once pourrait se hisser à plus de 1.600 dollars d’ici février 2020.

Avec capital


Articles en relation

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro candidat à la présidentielle de 2020

Awa Diallo

Mauritanie: interception d’une centaine de migrants à Nouadhibou

Awa Diallo

Zimbabwe: Robert Mugabe souffrait d’un « cancer à un stade avancé »

Awa Diallo
Chargement....